mercredi, décembre 31, 2008

24 décembre, le dessert !!!

Je vous en ai parlé il y a quelque temps, je suis une maudite du dessert de Noël. Cette année, je me suis donc décidée à le prouver en photo. Voici donc le reportage et l'histoire de mon dessert de Noël.

Pour commencer, il me fallait un gâteau. Après avoir erré pendant des heures sur le net à la recherche de la recette parfaite, je désespérai. Heureusement, belle-mamanPops allait me rendre la tâche plus facile en me disant qu'elle souhaitait avoir une vraie bûche de Noël parce qu'elle adorait ça. Je me lançais donc dans la préparation de cette dernière...

Pour commencer, il me fallait passer l'étape cruciale de la génoise. Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous, je me suis pas mal débrouillée...



L'étape de la ganache a elle, été un peu plus chaotique. En effet, bien que réalisée selon les proportions, elle ne durcissait pas cette schcreugneugneu de ganache. En désespoir de cause, j'appelais Mr M. pour me rassurer. Ce dernier m'annonçait avec beaucoup de calme : "hannnnn mais la ganache ça peut mettre jusqu'à 16heures pour durcir". J'ai eu un moment de panique, sachant qu'à 17h00 je devais apporter le dessert et qu'il était 14h00. Tant pis, je fourrais cette stupide bûche avec ma ganache toute liquide.


Et me voilà arrivée à l'étape qui me fait suer à chaque fois que je fais une bûche, le roulage. Etrangement, malgré quelques gros débordement sur le côté (c'est normal avec une ganache liquide) j'y suis arrivé... Hip hip hip hourra !!!


Malgré tout, il me fallait de quoi garnir ma bûche parce qu'avec une ganache à l'état de chocolat chaud c'est pas possible. Allez, je fais comme Mr M. me l'a conseillé, je mets ma ganache au congélateur. Après une bonne demi-heure, elle durcit ô miracle !!!


Quitte a faire une bûche, je la voulais kitch à souhait, avec des scies des sapins, le ramoneur, la neige, les boules enfin bref, tout... Ben non. Impossible de trouver des décorations digne de ce nom, j'ai dû me contenter de ça :



Alors que je pensais vous montrer a quel point je pouvais me rater les jours de Noël, la magie n'a pas opéré, le résultat est plutôt pas mal quand on aime les bûches Litchi/Chocolat et tout le monde semble ne pas avoir été étonné du peu de présence du "fourrage" intérieur.

Mais ce que je ne savais pas alors... c'est que je serai quand même punie...

Mais ceci est une autre histoire... (et même pas drôle en plus...)

jeudi, décembre 25, 2008

9

La machoire m'en tombe....


vendredi, décembre 19, 2008

Wolverine...

J'étais plutôt mitigée en regardant ce teaser, malgré tout mon coeur penchait plutôt vers le positif... et puis... est arrivé la fin du teaser et un hélicoptère... pfffffff....

mercredi, décembre 17, 2008

La petite souris de Noël...

Mr Pops et moi n'avons jamais eu de chance dans nos choix d'appartements. Si ce n'est pas la moisissure qui nous pourrit la vie, c'est les souris. Le seul appartement ou nous avons vécu sans soucis est celui qui se trouvait dans la maison des parents de Mr Pops.

Il y a un mois maintenant, nous avons déménagé dans un endroit plus que convenable, le plus bel endroit dans lequel j'ai vécu. Tout y est neuf, tout y est beau, mais comme vous avez pu le constater sur la photo ci-dessous, nous ne sommes pas seul à apprécier l'endroit ou nous vivons.

Je l'ai découvert à la façon X-files... Alors que nous regardions un film, le calendrier confectionné pour Miss A. c'est mit à bouger. Je me suis dis que le souffle de notre projecteur était impressionnant. Et puis, je me suis attardée sur le mouvement du calendrier qui n'était pas régulier. Oui, le film que nous regardions n'était pas spécialement intéressant. Ayant déjà vu quelques jolis spécimens d'araignées par chez nous, j'ai commencé à avoir un tout petit peu les flipettes. J'ai donc envoyé Mr Pops à la guerre. Ce dernier s'approchant à pas de loup a éclaté de rire lorsqu'il était à hauteur du calendrier. Et lorsqu'il l'a écarté un peu, nous avons vu notre copine partir en courant. Ô la chère petite n'était apparemment pas à son premier essai, puisqu'un chocolat était au sol et un autre complètement grignoté. Ce soir, je l'ai à nouveau prise en flagrant délit de gourmandise.

Je me vois donc dans l'obligation de lui enlever son garde manger et de lui trouver un petit piège qui me permettra d'aller lui montrer comment la maison de mes voisins peut-être très accueuillante aussi. (message perso à mes voisins qui lisent mon blog... "mais non, pas chez vous, chez les autres là... ceux qui sont très bavards, qui se mêlent de tout et à qui je ne parle pas...).

Avec toutes ces embrouilles, j'en viens à me demander si les parents de Mr Poppins ne sont pas à l'origine de tout ça...il veulent que nous retournions vivre chez eux...






P.S. : elle est tout de même tout mignonne non ?

lundi, décembre 08, 2008

M.Pops teste Cakes in the City...

Il y a des jours de décembre comme ça, ou j'ai envie de douceurs... Malheureusement, mes placards étaient vide ce week-end et je n'avais pas envie de sortir.

Dans ma quête du dessert parfait de Noël (voir ci-dessous) je suis tombée sur un blog qui ne m'a pas laissée indifférente. Premièrement à cause de son titre, Cakes in the City et deuxièmement à cause des recettes qui semblaient fort simple avec des jolies photos et tout et tout.

J'ai donc pris deux recettes de biscuit.

Pour commencer, j'ai choisi les snickerdoodles à l'orange. J'avoue que je les ai choisi uniquement parce que je suis fainéante. Oui, j'aime cuisiner, mais il y a des fois ou je n'ai pas envie de me casser les pieds. L'idée donc de faire des petites boules au lieu de sortir mon rouleau à pâte et mes petites formes m'a tout de suite séduite.



C'est joli non ?

Non seulement c'est joli, mais lorsque j'ai croqué dedans, j'ai fondu. Ces biscuits sont absolument divin et à manger sur la tête d'un pouilleux. J'ai hésité longtemps à les cacher pour ne pas les partager.


Le deuxième test allait me faire sortir mon rouleau à pâte et mes petites formes. Mais j'ai rusé et c'est Miss A. qui a mit la main à la pâte. Oui, je suis une tortionnaire. J'ai quand même fait la pâte moi-même et j'ai choisi de faire les Butterbredele, parce qu'il savaient comme un air de Noël et que j'avais envie que ça sente Noël à la maison.

Résultat des courses : ceux-là sont excellent aussi.

Me voilà donc conquise par un blog qui donne dans la simplicité et le traditionnel. Qui vous séduit à coût de belles images et de recette facile. On est très loin des recettes pompeuse avec des ingrédients introuvable si on habite pas dans le même pays que l'auteur.

Je me réjoui déjà de me remettre derrière les fourneaux pour tester le Pleyel ...

Mmmmm... vive l'hiver et les gros pull en laine qui cache les rondeurs... :p

jeudi, décembre 04, 2008

Je m'occupe sur dessert ?

Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été une maudite du dessert de Noël. En temps normal, il m'arrive rarement de rater un dessert, mais étrangement la magie de Noël ne s'applique pas à mon dessert ce jour là.

Je passe donc des heures sur un truc qui fatalement ne sera pas réussi. Le plus lamentable est probablement un dessert fait pour une vingtaine de personne. J'étais fière de ma pyramide de pâte à choux fourrée à la crème. Elle était comme dans les films, collée avec du caramel et énooorme. Pour une fois, je pensais en avoir définitivement terminé avec cette malédiction. Jusqu'à ce que ces toutes petites chouquettes se mettent à se ratatiner, se ramollir pour finir en tas informe. Et comme le tout était bien collé par un caramel bien durcit, pour le servir il aurait fallu qu'on fasse tourner cette galette affreusement dur autour de la table et que tout le monde croque dedans pour pouvoir la manger.

Pensant que le problème venait sûrement de mon était d'excitation et de pression intense ce jour là, je me suis mise à faire les dessert la veille en me disant qu'ainsi, si je me loupai, j'avais encore la journée d'après pour me rattraper. Et bien ça ne marche pas non-plus. Parce que du coup, c'est le goût qui est pourri ou la texture intérieur de mon dessert...

Puisque je vous dis que je suis maudite !!!

Mais ce qu'il y a d'étrange, c'est mon comportement... Invariablement, lorsqu'on parle de Noël et qu'on est invité, ces mots là sorte de ma bouche : "Vous voulez que je m'occupe du dessert ?"... Et forcément, ils ont oubliés le dessert du Noël précédent parce que j'aurai passé mon année à me faire pardonner avec de vraie sbonne douceurs, donc du coup, ils acceptent ! Mais pourquoi ? Pourquoi je fais ça ???

Cette année donc, n'échappera pas à la règle, je vais faire le dessert. Je plonge donc mon nez dans les blog et livre de recette à la recherche de la recette inrratable, qui en mets plein la vue et qui est succulente... Plus que 20 jours...

mercredi, décembre 03, 2008

Juste pour me défouler...

et parce que je n'ai personne sous la main et surtout, surtout, parce que je n'ai pas envie qu'on me réponde et qu'on enfonce encore le clou. J'ai envie de parler de moi. De ces moments ou j'ai l'impression d'être seule contre tous. De ces moments ou j'ai mal pour ceux que j'aime et qui ne me comprennent pas.

D'ordinaire si calme, j'avoue qu'en ce moment alors que mon visage est impassible et que je ne laisse rien paraître, j'ai envie de crier et d'hurler. Je suis profondément blessée et il faut l'avouer un peu vexée, mais aussi terriblement énervée.

Je n'ai jamais aimé l'école et encore moins les maîtresses. Ma première maîtresse était tombée sous le charme de mon frère et me considérait comme le vilain petit canard. J'ai donc eu droit à toutes les remarques possible, au savon sur la langue, aux élastiques à confiture pour attacher les cheveux etc...etc... Et je me rends compte aujourd'hui, que pour mes parents ça n'a pas été de tout repos non-plus. Parce que chaque remarque que me faisait la maîtresse était rapportée à la maison. Ainsi, quand la forme de mon pull, la couleur de mes barrettes, ma coupe de cheveux ou encore mon cartable ne convenait pas à la maîtresse, elle ne se gênait pas d'en informer mes parents. Mes pauvres parents qui à l'époque pensaient qu'un maître d'école était une autorité suprême et que je n'avais pas mon mot à dire, acquiesçaient sans rien dire.

Alors c'est peut-être pour ça qu'aujourd'hui je suis rebelle lorsqu'on attaque Miss A. (et aussi que je suis aussi mauvaise en orthographe, mais ça, c'est une autre histoire). Non seulement je suis rebelle, mais sans que je le montre, j'ai l'impression que la maîtresse m'attrape par le coeur et le sert très fort.

Aujourd'hui, j'ai été bien stupide. Je me suis contentée d'écouter des phrases comme "Elle prends des médicaments ?" (sous-entendu : "Est-elle hyperactive ?"), "On voit qu'elle fait ce qu'elle veut" (sous-entendu : "vous êtes nulle et vous la laissez tout faire") sans rien dire et j'ai agis comme mes pauvres parents, je me suis laissé faire. La bouche grande ouverte, le coeur gros en me demandant ce que j'allais faire. A l'issue de la conversation, j'ai puni Miss A. sévèrement. Miss A. a eu la chance de pouvoir exprimer sa tristesse et de pouvoir pleurer. Parce que de l'avoir puni ainsi m'a fendu le coeur et me voilà bien mal maintenant devant mon écran, mais je ne peux pas le montrer. Si la punition était méritée parce qu'elle a mal agit, je sais aussi qu'elle était trop dur et que j'ai agit par colère. Par colère de m'entendre dire ce qu'aucun parent aimerait s'entendre dire.

J'ai l'impression d'avoir échoué à quelque part sans savoir ou. Malgré tout, je ne reviendrai pas en arrière, je ne changerai pas de comportement et je dois tenir ferme cette punition sans montrer aucun signes de culpabilité.

J'ai toujours voulu un enfant avec du caractère et je ne m'en plains pas bien au contraire, parce que chaque jour est un challenge et parce qu'elle est impressionnante. Et puis, ça lui servira plus tard j'en suis sûre. Mais si j'avais su que mon souhait exaucé la ferait souffrir ainsi, je me serai ravisée.

Elle deviendra célèbre m'a dit la maîtresse... Mais moi je m'en fou... ce que je veux avant tout, c'est qu'elle soit heureuse...

lundi, décembre 01, 2008

Puce RFID pour les Sidéens...

Les malades du Sida en Indonésie auront-ils droit pour Noël à une puce RFID ?

Voilà qui est très généreux de la part de Papa John Manangsang qui a proposé cette loi. Ils pourra ainsi surveiller les malades qui ont un "comportement sexuel actif". De plus, non content de sa trouvaille, il aimerait aussi punir les malades qui ont infecté une personne saine.

Voilà qui est très intelligent il faut l'admettre. Pourquoi dépenser des fortunes en campagne de pub ainsi que dans l'information et la distribution de préservatif. Menaçons la population de punition et d'être marqué au fer rouge.

Si je vous dis étoile jaune, camp de concentration vous arrivez à faire le lien ?

dimanche, novembre 30, 2008

Marché de Noël...

Voilà bien longtemps que je n'avais pas mis les pieds dans un marché de Noël... Premièrement parce que la foule me tue, deuxièmement parce que l'idée de dépenser une fortune pour manger un Bretzel tout dur et trop salé ne me motive pas plus que ça. Sans parler des éternels stand à bougie, chocolat, peluche et autres babioles dont je ne raffole pas. Pourtant, cette année, pour faire plaisir à Miss A. j'ai fais un effort.

Et bien, je confirme que les Bretzels sont toujours immonde et qu'il y a beaucoup de monde. Je confirme aussi que les stands n'ont pas changés, bougies, chocolats et compagnie sont toujours au rendez-vous et préparez-vous à payez un pont pour la moindre petite chose sur laquelle vous pourriez craquer.

Mais c'est alors que je mourrai d'ennui que c'est dressé devant moi un tout petit stand. Un stand vraiment magique qui faisait un pied de nez à la tradition. Sur ce stand des petites momies adorable faites en coton et des petits monstre à croquer fait en tissus.

Il m'a fallu un bon quart d'heure pour choisir celui qui va devenir mon porte-clé et il a fallu trente seconde à Miss A. pour fondre devant la magnifique momie-mariée. Evidement, lorsqu'elle m'a demandé si elle pouvait la prendre, je n'ai pas pu lui dire non.

Bref, finalement c'est pas si mal le marché de Noël...




vendredi, novembre 28, 2008

Cookie Monster...

Mr Pops étant fan du site Digg il a bien souvent des vidéos à me faire découvrir et c'est tout "Meumeu" qu'il est venu me montrer celle qui se trouve ci-dessous. Il est impressionnant de voir à quel point un geek que le mot "romantisme" (et "bougie" aussi, mais ça c'est une autre histoire) fait fuir loin... trèèèès loin peut être attendrit par cette toute petite demoiselle. Et lorsqu'on lit les commentaire fait sur Digg a ce sujet on se rends compte qu'il est loin d'être le seul.

jeudi, novembre 27, 2008

ScreepyScrap...

Voilà... j'ai succombé à la tentation de faire un blog scrap...

J'aurai mis du temps à le faire... Parce qu'il est extrêmement difficile de rivaliser avec elle, elle, elle aussi et tant d'autres encore et parce que je me sens encore très gauche avec cette passion.

Malgré tout, je n'avais pas envie de polluer mon blog avec mes créations et lorsqu'on me demande sur les divers forum de scrap le nom de mon blog, ça m'embête de leur donner cette adresse et de les laisser chercher dans mon fouillis de messages.

Alors voilà. Pour celles et ceux (je doute un peu que des "ceux" soient intéressés mais on ne sait jamais) qui ont envie de se faire mal aux yeux intentionnellement, ça se passe ici : ScreepyScrap

mercredi, novembre 26, 2008

Jon Lajoie...

C'est très con, c'est parfois très noir, mais c'est fait avec tellement de talent que c'est impossible de ne pas aimer... (enfin si c'est possible j'ai un humour parfois particulier)

Je vous laisse juger :

Une gentille pour commencer






mardi, novembre 25, 2008

Retour en enfance...

Lorsque j'étais petite, j'ai eu comme presque tous les enfants ,peur du monstre sous mon lit, peur du noir (qui ne m'a pas quittée), peur des clowns (je ne les aime toujours pas), peur de perdre mes parents... Bref, tout un panel d'horribles choses.

Je suis par hasard tombée sur les photos de Joshua Hoffine, qui c'est amusé à faire une série de photo sur ces peurs d'enfant. En les regardant, j'ai réalisé que je n'avais pas l'imagination aussi débordante lorsque j'étais enfant et si ça avait été le cas, je serai probablement le nouveau Giger.

Ces photos m'ont rappelé le souvenir des ses peurs et pendant un cours instant, je suis redevenue la petite fille terrorisée par les histoires horribles que ses frères lui racontaient... j'ai trouvé ça très bizarre... du coup, je me suis dit qu'il était très fort le monsieur...

Intrigué ? C'est par ici que ça se passe : Horror Photography

lundi, novembre 17, 2008

Pénéloppe Bagieu et son Sapin...

Je l'a savais drôle, intelligente et talentueuse. Voilà qu'en plus j'apprends qu'elle se transforme en mère Noël.

Alors pour ajouter une toute petite aiguille de sapin à son projet, j'ai décidé de lui faire de la pub... Je vous encourage amis lecteurs à faire de même si vous avez un blog...

Et le tout se passe par ici : mon beau sapin

Quoi ? Vous avez pas encore cliqué ? Mais vous attendez quoi ?

dimanche, novembre 16, 2008

2012

Vous voulez faire plaisir à vos yeux... et aussi avoir un peu de bave sur le coin des lèvres... télécharger ceci et regardez le en mode plein écran...

C'est beau hein ?

mercredi, octobre 29, 2008

Wassup 2008

Vous vous souvenez de cette expression à la c*n qu'on entendait à tout va il y a 8 ans ? Non ? Mais si... Vous allez vite retrouver la mémoire en retrouvant les mêmes acteurs qu'il y a 8 ans, avec le même expression débile... et pourtant... il y a un changement qui fait toute la différence...

mercredi, octobre 22, 2008

Fun Doudou...

Madame L. a hier porté mon attention sur cet adorable blog.

On y retrouve de très joli doudou à faire sois-même. Ils ont une drôle de tête et malgré ça, ils sont à croquer. Voilà de quoi donner des idées pour Noël... Le tout accompagné du livre de Ponti "le doudou méchant" et vous devriez avoir votre petit succès.

Lorsque Madame L. m'a montré ce site j'ai tout de suite pensé à l'histoire du doudou méchant. Cette histoire racontant les aventures d'un petit personnage nommé "Oups" qui découvre un doudou tout plat et qui le remplit de plume pour avoir un copain pour la vie et vivre une tonnes d'aventures. Et je ne vous parle même pas des illustrations de l'auteur qui sont un régal pour les yeux des parents autant que ceux des enfants.

Mais revenons à nos doudou... Si j'avais pleins d'enfants, je me lâcherai bien sur : Pépin le pingouin, Dimitri le ouistiti et sur Gaspard le Koala...

Comment ? Ah oui... je ne vous ai pas donné le lien... je vous laisse donc découvrir tout ça ici : http://kitdoudou.canalblog.com/

vendredi, octobre 17, 2008

Sylar VS Spock

Il y a des matins comme ça ou au détours d'un site on tombe sur des news qui vous font rire... j'avoue... j'ai même versé une larme... surtout lorsque j'ai annoncé la nouvelle à Mr Poppins.

J.J. Abrams a très bien compris le principe des séries... Il faut qu'ils soient beaux, qu'ils soient jeunes, qu'ils soient sexy et surtout il faut qu'ils pourrissent totalement l'image du Capitaine et de Spock pour faire jeune et attiré un publique d'ado... Personne ne lui a dit qu'il ne tournait pas un épisode de la dernière série à la mode du moment mais bien d'un film ?

Ppfffffffff....

Mais je ris quand même... et vous ?

mercredi, octobre 15, 2008

Une Cheerleader pour Mc Cain...

Amis américains,

Sachez entendre l'appel des Heroes... Faites leur confiance, ils ont déjà sauvé le monde...



lundi, octobre 13, 2008

En manque de Josh...

Oui, je l'avoue sans honte, je suis une inconditionnelle de Buffy contre les vampires... J'ai dû voir le 7 saisons au minimum 4 fois et j'ai pleuré à la fin de la saison 7 et j'ai même éprouvé un sentiment de vide... On ne se moque pas s'il vous plaît !!!

J'ai donc cherché les séries ou je pourrais retrouver un peu de Josh... Angel ne m'a pas satisfaite, je crois d'ailleurs que cette série m'a définitivement fait détester ce personnage. Serenity m'a redonné espoir et j'attends depuis, que Josh nous revienne avec une série.

Et bien il revient !!! Avec DollHouse prévu en janvier 2009. Je ne vous en dis pas plus... Mais moi, ça me mets de bonne humeur... Yiiiiiiiiiiiiipie...


samedi, octobre 11, 2008

Ridley Scott à l'honneur...

Cette semaine ayant enfin eu un peu de temps pour pouvoir surfer, je me suis fait peur à deux reprises.

Ô je vous rassure, ce n'est pas de très grande peur, c'est même, plutôt de l'agacement finalement.

Le premier truc qui m'a un peu cassé les pieds, c'est la rumeur concernant un BladeRunner 2 au cinéma. Le scénariste Travis Wright (qui m'est totalement inconnu) semble avoir été engagé par la Warner Bros pour cette besogne. Honnêtement, l'oeuvre de K.Dick réalisée par Ridley Scott était suffisamment aboutie, poétique, magnifique, magistrale pour qu'on ne vienne pas ajouter une grosse tâche à ce film/livre culte. Oui, je critique avant même de savoir de quoi il en retourne, avant même d'avoir lu le moindre synopsis, mais avouez qu'il y a de quoi. Si c'est pour faire un film SF, pourquoi se cacher derrière Blade Runner et ne pas faire un film indépendant. Il n'y a rien à ajouter/expliquer à Blade Runner, voilà mon point de vue.

La deuxième chose qui m'a fait bondir et l'annonce de l'adaptation par Ridley Scott du roman le "Meilleur des mondes". Je n'ai absolument rien contre Ridley Scott, il est à l'origine de nombreux film que j'ai aimé et je suis persuadée qu'il pourrait faire quelque chose de bien avec ce roman... C'est d'apprendre que Mr Di Caprio serait de la partie qui m'a légèrement refroidie...

Cette semaine, on touche à des oeuvres qui sont culte pour moi et qui représente énormément. Blade Runner doit rester une oeuvre unique, qui vous amène à un roman exceptionnel. Et le meilleur des mondes doit rester un roman. Une oeuvre d'anticipation nous menant à une réflexion personnelle, je n'ai pas envie de voir la vision d'un autre sur ce roman, je n'ai pas envie qu'on y touche...

Bref... je me réjoui que de nouveau cerveaux apparaissent dans le cinéma américain et qu'ils arrêtent de regarder en arrière et ce mettent enfin à avancer..

jeudi, septembre 18, 2008

A y est...

Cette fois on y est, la famille s'agrandit...

Vient se joindre à Miss A., Mister E...

Vous comprendrez donc aisément pourquoi ces prochaines semaines, ce blog restera probablement muet.

Premièrement parce que le temps va me manquer. Deuxièmement parce que je vais vite vous saouler si je commence à vous parler de ce que je vois et vis tous les jours...

Je ne "réflexionne" donc plus pour l'instant... je rêve et m'émerveille...

vendredi, septembre 12, 2008

The Sarah Connor Chronicles


Après Dexter voici de retour des chroniques de Mme Connor qui va nous raconter comment malgré les méchants pas beaux robots elle tente de protéger son fils...

Ce premier épisode est très loin d'être à la hauteur de ce que nous avons pu voir dans la première saison. J'ai passé 45 minutes à regarder une demoiselle mono-expressive marcher (parce que courir c'est trop fatiguant) pour poursuivre un autre mono-expressif qui lui court... un peu.

Le dialogue doit tenir sur une page A4 recto verso et se résume à "oh non pas ça", "cache toi là", "non fait pas ça", "aaaaaaaah"...

Que dire de plus à part qu'il est dommage qu'une série avec un tel potentiel de départ soit ruinée par une actrice qui me donne envie de lui donner des claques et un scénario qui semble plus que minimaliste...

P.S. pour Chuck : You've got mail... :p

jeudi, septembre 11, 2008

La Chuck Norris attitude

Parce que le moral commence à descendre...
Parce que je commence à me faire du soucis... un peu... beaucoup... très très beaucoup...
Pour contrer le ras-le-bol...

Il me fallait une citation... une de celle qui vous font rire bêtement tellement c'est pas drôle...

La voici donc, la voilà...



"Chuck Norris invented all the colors of the rainbow, except pink; Tom Cruise invented pink."

mardi, septembre 09, 2008

To do list : complète

- Me déformer pendant 9 mois : C'est fait

- Préparer la venue du nouveau Mr ou Miss : C'est fait

- Manger de la viande comme si j'en avais été privée toute ma vie : C'est fait

- Faire le deuil des grasses matinée du dimanche : C'est fait

- Oublier totalement ce que ça fait de dormir sur le ventre : C'est fait

- Passer ses 3 derniers mois à me prendre des coups : C'est fait

- Rester à la maison depuis 2 mois et être quasi dépendante des autres : C'est fait

- Passer mon temps à répondre au téléphone et à entendre : "ben alors ? T'as pas encore accouché ?" : C'est fait

- Attendre le terme prévu le 6 : C'est fait

Bon.... maintenant faut arrêter de déconner p'tit loulou et faut pointer le bout de ton nez... tu as 3 jours de retard !!!

lundi, septembre 08, 2008

Dexter saison 3...


Et voilà la rentrée de septembre avec son lot de nouvelle saison... Dexter, Heroes, Desperate, Pushing Daisies, bref, de quoi oublier la grève des scénaristes qui a quelque peu entaché les saisons précédentes.

Je viens donc de retrouver Dexter. La rumeur voulait que Dexter serait plus politiquement correcte, que les épisodes seraient raccourci, mais que nenni, tout est resté pareil. On retrouve sa merveilleuse voix qui nous guide à travers ses pensées et on aperçoit déjà l'intrigue de cette saison. Avec au final de l'épisode une petite phrase qui bien que ne m'ayant pas surprise nous fait nous réjouir de la suite.

J'ai vraiment trouvé les deux dernières saison excellente, ma seule crainte et de voir Dexter victime de son succès et se mettre à renchérir jusqu'à nous en donner la nausée, comme par exemple Nip Tuck l'a fait...

Je croise les doigts et me réjoui déjà de la semaine prochaine...

samedi, septembre 06, 2008

Oui, c'est du lait...

Comme vous le voyez sur cette photo, j'ai photographié du lait... Mais est-ce vraiment du lait ?

Pour en avoir le coeur net, regardons les ingrédients... On nous confirme que ce berlingot contient bien du lait, mais "standardisè"... Est-ce que du lait "standardisè" ne serait pas du lait ??? Je commence à douter... Ô mais non... sur l'info allergie il est mentionné que ce berlingot contient du lait !!! Me voilà sauvée, je commençais à douter de la mixture blanche que je bois tout les matins... Décidément, ils ont de la chance les allergiques, ils ont droit à pleins d'infos intéressantes...

jeudi, septembre 04, 2008

Elle a décidé de sauver les requins...

et de manière peu conventionnelle... Elle c'est Alice Newstead. Et pour sensibiliser les anglais au problème de la coupe des ailerons de requin, elle a décidé de s'exposer suspendue dans un "aquarium" pendant 15 minutes avec une queue de poisson et 2 crochets plantés dans le dos. Je vous laisse admirer le résultat.


Il est toujours fascinant de voir jusqu'à quel point le corps peut supporter la douleur. Elle semble malgré tout sur cette photo très sereine.

Il est vrai que les requins sont atrocement mal traité lors de la pêche. Après leur avoir prit leur aileron, les pêcheurs les remettent dans l'eau. Ces derniers incapable de nager agonisent avant de mourir d'asphyxie.

Je ne sais pas si sa prestation servira à la cause des requins, elle servira certainement à sa popularité c'est sûre. Malgré tout, elle aura seule, tenté de défendre quelque chose.

Qui peut en dire autant ?

mercredi, septembre 03, 2008

Don LaFontaine...

Petit hommage à cette grande voix qu'était Don LaFontaine...




Et pour finir sur une note un peu plus joyeuse... voici la relève...

(je précise pour ceux qui ne connaissent pas son visage que ce n'est pas Don LaFontaine qui s'exécute sur cette vidéo)


lundi, septembre 01, 2008

Recette rapide...

Sous l'impulsion d'Armalite et de son article sur la Macaronade Provençale, je vous livre ma recette rapide.

La base de cette recette vient d'une recette de
Weight Watchers trouvée au hasard sur le net. J'ai testé l'originale, puis je l'ai modifiée à ma façon en gardant des bases diététiques raisonnable. Voilà donc la recette des Hamburgers d'été.

Ingrédients pour 2 personnes :

1 Poivron (de la couleur qui vous plaît)
1 Tomate
1 Petit Suisse nature
1 1/2
càc de mayonnaise
1
càc de persil haché
Sel, poivre
2 Tranches de jambon
Petits pains Hamburger

Détaillez vos légumes en petits dés. Mélangez le petit suisse avec la
mayo et le persil et assaisonnez. Ajoutez les légumes.
Il ne vous reste plus qu'a garnir votre pain avec le mélange ainsi obtenu et une tranche de jambon.

Voilàààààà....

dimanche, août 31, 2008

Scrapy, Scrapons...




Voilà quelques temps que je travail sur ce mini. Je savais pour qui il était, mais je ne savais pas quel thème lui donner. Voilà pourquoi le choix d'un papier très sobre. De plus, ce mini était pour un homme et je ne me rendais pas compte à quel point il peut être difficile de scrapper au masculin. Malgré tout, je n'ai pas hésité à mettre des fleurs, mais j'ai surtout insisté sur le tamponnage. Je vous aurai bien montré, mais j'ai complétement râté mes photos et je n'ai pu sauver que celle-ci.

Petit à petit l'oiseau fait son nid et je commence à aimer mes réalisations, je me dis donc qu'à quelque part, je dois faire des progrès...

jeudi, août 28, 2008

Playmobil fait la différence...

Qui veut jouer au jeu des différences avec moi ?

Dans chaque boîte de playmobil, nous pouvons retrouver un petit catalogue présentant les divers thèmes de la gamme. C'est celui concernant la police qui a attiré mon attention.

Au départ, j'ai été surprise de voir qu'ils avaient fait l'effort de présenter une version française et une version allemande (tant pis pour les Suisse-italiens hein, de toute façon ils sont trop peu nombreux... Na). Et comme si marquer la différence de la langue ne suffisait pas, il fallait un autre point fort, un petit détail ou un je ne sais quoi...

Bravo Messieurs du marketing, vous savez faire la différence !!! (Mais je n'en serai pas fière à votre place...)




(Je reste à disposition pour ceux qui ne sont pas très observateurs, n'hésitez pas à demander...)

dimanche, août 24, 2008

Comment je me suis fait avoir par une petite puce de 5 ans...

Il y a des choses qui sur le moment nous semblent sans importance et puis... on regrette amèrement.

Par fainéantise et pour faire plaisir à Miss A., jeudi, nous sommes allez au Mc Do. C'est la deuxième fois en 5 ans que je l'emmène, elle préfère nettement les jeux à l'extérieur/intérieur que les frites, ce qui n'est pas pour me déplaire. Et bien ce jour là, je ne savais pas que j'allais être punie pour ne pas lui avoir préparer à dîner avec amour, parce que ce jeudi, se trouvait dans son Happy Meal, un dès objet ci-dessous :




Je ne me suis pas rendue compte tout de suite à quel point ce "machin" allait me taper sur les nerfs. Il faut que j'avoue que la tête clichée du Suisse allemand nommé DJ Ötzi m'a trop amusée pour que je me soucie du reste (oui, des fois je suis moqueuse...).

Et puis, nous sommes rentrées dans le calme de notre appartement et c'est là que j'ai commencé à comprendre mon erreur. Après avoir entendu une dizaine de fois la version
remixée techno de "Be my Baby", je me suis mise à imaginer un nombre incalculable de plan pour réussir à soustraire des mains de Miss A. l'engin de torture et le faire disparaître. Malheureusement sans succès. Et pire encore puisque dans l'après-midi elle en a reçu un autre de la part de sa grand-maman.

Vendredi après avoir réussi à les lui faire oublier toute la journée, Miss A. c'est souvenue de ses engins de malheur et a commencé à nouveau à faire subir à mes oreilles et à mes nerfs beaucoup plus qu'ils ne pouvaient en supporter. Au moment de se préparer pour aller au lit, j'avais donc une patience quelque peu inexistante et Miss A. avait apparemment envie de retarder l'heure de son couché. Après lui avoir répété plusieurs fois d'aller se brosser les dents sans succès, j'ai cédé à l'envie d'un vil chantage.

"- Miss A. si tu ne vas pas tout de suite te brosser les dents, je t'enlève tes mini radio et je les mets à la poubelle !!!

- Ouai, je m'en fiche de toute façon tu peux pas.

- Mais biensûr que je peux, rien ne m'y en empêche...

- Si, c'est marqué derrière que tu peux pas les mettre à la poubelle."

C'est alors que j'ai tourné l'appareil pour y découvrir... Ceci !!!

mercredi, août 20, 2008

Du Scrap pour s'occuper...

Voilà plus de 3 semaines que je ne conduis plus, il faut donc que je m'occupe. Heureusement, l'arrivée de Lumix et le fait d'avoir de la nature pas trop loin pour pouvoir faire des photos m'aide à passer le temps...

Voilà donc le résultat...


lundi, août 18, 2008

"Dirt" dans la vie de tous les jours...

J'avoue que je ne n'ai jamais caché à personne le fait que j'étais quelqu'un de très curieuse. Malgré tout, j'estime qu'il y a des limites à ne pas franchir, ainsi je ne suis pas de celles qui vont chercher l'info en manipulant les gens, de celles qui ralentissent lorsqu'il y a un accident, de celles qui trahissent pour avoir une info ou encore de celles qui épient leurs voisins (petit clin d'oeil à ma vieille voisine aigrie).

Malgré moi, ces derniers temps, je suis la proie d'un genre de curiosité qui me casse royalement les pieds. Lorsque j'ai appris que j'allais me transformer en Bibendum en 9 mois, il a été très difficile pour moi de ne pas savoir si la petite chose qui poussait en moi serait une fille ou un garçon. J'ai donc fini par céder et par demander. Apparemment, seule Miss A. et moi partagions la même curiosité. Il a donc été décidé que Mr Poppins ne saurait rien et que nous serions gardienne du secret. Si Miss A. (5 ans) a très bien su garder le secret, il lui a été plus difficile de ne pas dire qu'elle savait, mais qu'elle ne le dirait pas. Mon entourage était donc averti, Miss A. et moi savions, mais le secret serait gardé. Il faut dire que le fait de garder ce secret et quelque chose de très important pour Miss A. et qu'elle est très fière d'y arriver. Ainsi, j'ai eu droit à des anecdotes charmantes que je me réjoui de raconter à Mr Poppins. Encore une fois, tous les gens qui m'entourent, savent à quel point il est important pour Miss A. de ne pas craquer. Jusque là, Miss A. a été très prudente, mais après 3 mois de secret et beaucoup d'impatience elle se relâche.

Et ça se ressent, du coup, les petites questions sournoises commencent à lui être posée. "Alors, comment vous allez l'appeler ce bébé ?", "ta maman m'a dit que vous aviez choisi un prénom", etc... Forcément à 5 ans, on est trop petit pour comprendre ce genre de question manipulatrice et on réponds avec beaucoup de naturel.

Jusque là finalement rien de bien spécial à part le fait que ça m'énerve profondément et que c'est une chose que je n'aurai jamais faite. Ou je commence à trouver ça limite, c'est lorsque Miss A. se rends compte qu'elle a été manipulée et qu'elle comprends alors qu'elle a vendu la mèche. Parce que la fierté de n'avoir partagé quelque chose qu'avec moi et avec son/sa petit(e) frère/soeur se transforme en tristesse. et qu'elle a l'impression d'avoir fait quelque chose de mal. La curiosité des uns et donc récompensée par la tristesse des autres. Et là, mon sentiment d'énervement se transforme en sentiment de trahison et la confiance s'effrite peu à peu par le simple fait d'une curiosité mal contenue. Je ne suis pas quelqu'un entourée de mille et une personne, je suis quelqu'un qui choisi les gens avec qui elle a envie d'être et qui de ce fait devient particulièrement exigeante en matière de confiance. Alors que penser du fait qu'il est plus important de savoir de quel sexe est ce petit bout plutôt que de respecter le fait que je ne veuille rien dire ?

Ô je me rends bien compte que mon secret n'est pas un secret d'état. Mais une si petite chose me fait réfléchir sur la curiosité et sur ce qu'on peu ressentir à en être la proie. Et surtout, je suis impressionnée de voir que certains sont des Lucy Spiller en puissance et manipulent avec doigté pour obtenir ce qu'ils veulent.

C'est finalement un bon test pour tester son entourage.. Vous savez, comme dans ces show à l'américaine ou on teste la fiabilité de son mari, de sa nounou... Arf non... je ne suis pas curieuse à ce point là... et puis comme le dit la chanson... quand on est c...

dimanche, août 17, 2008

Blood the last Vampire...



J'avoue que j'ai du mal à résister à une histoire de Vampire, c'est donc tout naturellement que j'ai accepter de voir Blood the Last Vampire. De plus, il me paraissait plaisant de voir un manga traiter le sujet. Les possibilités du dessin étant autrement plus grande que les effets spéciaux, je ne pouvais qu'être « titillée » par tout ça. Le tout, vendu par cette phrase : « il est magnifique ».

Je me suis donc lancée sans arrière pensée. Échouée sur mon canapé, dès les premières images je me suis effectivement dit qu'esthétiquement parlant, ce film était magnifique. Les dessins sont très soignés, les détails et les couleurs comme je les aime, il y avait là de quoi me faire plaisir pendant les 50 minutes qui allait suivre. Et puis, après 5 minutes sans parole et après avoir passé en revue les détails, j'ai commencé à trouver le temps long. Oui, Saya (l'héroïne) est dans un métro, oui, il y a un homme qui dort, oui, on sait qu'il va y passer et oui, le dessin est toujours très très beau et l'animation bien réalisée. Et après ?

Et bien après 50 minutes, j'attends encore. J'attends encore d'avoir un scénario, une accroche, quelque chose qui me fasse comprendre le personnage principal, quelqu'un qui m'explique pourquoi diable elle peut se balader en plein jour... Bref, rien... J'ai eu l'impression de voir un livre avec des très jolies images, mais sans aucun fond
.

Pourtant le résumé sur la pochette semblait prometteur. Une demoiselle nommée Saya est envoyée sur une base américaine à la veille de la guerre du vietnam pour éliminer des créatures démoniaques nous dit-on. Le tout, orchestré par le réalisateur de Ghost in the Shell. Alléchant non ? Et bien c'est tout ce qui se passera dans ce film... Enfin, c'est tout ce que j'ai
perçu. Peut-être y aurait-il un message secret que je n'aurai pas compris ?

Alors pour le plaisir des yeux n'hésitez pas... mais pour le reste, c'est à vos risques et périls...



vendredi, août 15, 2008

C'est Noël !!!

Miss A. a décidé que l'été était terminé et qu'il était temps de préparer Noël... Du coup, au pied de son lit se trouve pleins de petites chaussettes...




Et hier soir, sur ma table de nuit, j'ai eu droit moi aussi à ma petite chaussette de Noël...



Qu'est-ce qu'elle n'inventerait pas pour pouvoir utiliser du scotch !!!

lundi, août 11, 2008

Naaaaaaaan... c'est lui ?

Après avoir lu le post de Lilloth concernant les séries anglaises, j'ai fais une petite recherche sur Allociné et la grosse non-physionomiste que je suis a eu une grande surprise.

Voici la photo qui est à l'origine de cette surprise :




Sans regarder sur IMBD ou autre, vous savez qui est le Monsieur sur la photo ?

Pour commencer, la photo est tirée d'un film que j'ai adoré étant adolescente. Heureusement, mes goûts en matière de cinéma on changé/évolué. Mais à lors, la seule chose qui m'intéressait c'était l'histoire vraie dramatique ou l'histoire d'amour impossible-mais-possible-à-la-fin. Ainsi, je regardais inlassablement, Dirty Dancing, Princess Bride, Blood Sport (ça c'est mes frères qui m'obligaient) et juste après sur la cassette de Blood Sport, il y avait "Can't buy me Love". J'ai dû voir ce film une centaine de fois, et à chaque fois, lorsque la blonde à forte poitrine court vers le moche pas beau à la fin pour l'embrasser, tous mes sens se mettaient en action et j'étais subjuguée. Si j'étais fan de Wesley, dans Princess Bride, Ronald Miller me semblait plus proche de la réalité et me mettait dans tout mes états.

J'étais bien naïve n'est-ce pas ? Pourtant, c'est à cet âge là que j'ai rencontré Mr Poppins... Mais ça, c'est une autre histoire, revenons-en à nos moutons...

Vous avez trouvé qui c'est ?

Ronald Miller n'est nul autre que : Lui...

Alors ? Combien d'entre vous on trouvé sans tricher ?

samedi, août 09, 2008

jeudi, août 07, 2008

Les blondes ont parfois de l'humour...

Quand la géopolitique est la passion d'un membre de sa famille, il est parfois difficile de passer au travers des mailles du filet... N'allez pas croire que je suis totalement réfractaire à la géopolitique, mais j'avoue que je trouve déjà la politique Suisse bien assez compliquée sans allez tenter de comprendre celle des pays qui m'entourent...

Mais hier, je n'ai pas pu échapper à la vidéo faites par Paris Hilton en réponse à cette vidéo :



J'avoue que pour une fois, elle m'est apparue sympathique...




Je regrette parfois que les politiciens Suisses ne soient pas un peu plus piquant et agressif... Malheureusement, nous sommes bien trop sage et poli pour en arriver là...

mardi, août 05, 2008

Vive la myrtille...


Il y a des recettes auxquels ont ne peux pas résister. D'instinct, on sait qu'on va se régaler et qu'il n'est pas possible que ce soit un échec. C'est le cas de ce Blueberry Buckle trouvé sur le site de Cuisine Campagne.

Ce que je ne savais pas, c'est à quel point cette recette serait irrésistible, je me suis donc lancée dans l'heure pour en avoir le coeur net. Résultat des courses, je vous avoue que j'ai eu beaucoup de peine à le partager et que lorsque nous nous sommes retrouvé en tête à tête lui et moi, ça lui a été fatal...

jeudi, juillet 31, 2008

Yiiiiipiyeah !!!


Pendant les 120 prochaines minutes en attendant que la batterie soit chargée, je vais, toute seule dans mon appartement chanter "j'ai mon Lumixeuuuuuuuuh, j'ai mon Lumixeuuuuuuuuuh".

Et dans 120 minutes, je pars me couper du monde pour aller faire pleins de photos et prendre cet appareil en main...

Merci à Monsieur tout le monde pour ses précieux conseils.... je me réjoui de voir si le temps de déclenchement est aussi rapide que tu sembles le dire...

En attendant...

J'ai mon lumixeuhhhhhhhhhh.... j'ai mon lumixeuhhhhhhhhhhhh.....

mercredi, juillet 30, 2008

Shinning...

Vous vous souvenez de ça :



C'était angoissant et ça faisait peur... probablement le seul King réalisé qui soit bon (avec Dolores Claiborne et la ligne verte peut-être...).

Et bien dans l'univers impitoyable du futur, les robots on prit possession de cette oeuvre cinématographique pour en faire un remake...

Dans le rôle du petit garçon, vous trouverez WowWee (son cousin c'était Nono), et pour interpréter les deux jumelles il a été fait appel 2 robots Femisapiens.




Si ont m'a vu trembler lors de la vision de cette vidéo ce n'était pas de peur... Et vous ?

samedi, juillet 26, 2008

Ronchonnage...

Je souffre d'impatience chronique depuis deux semaines. Tout me paraît très long, rien ne va à la vitesse que j'espère et même l'écriture de ce post me semble longue et insurmontable.

Du coup, je souffre d'insomnie parce que mon cerveau ne cesse de me rappeler ce que j'ai envie de faire, ce qu'il me faut pour le faire, comment le réaliser et surtout combien de temps ça va me prendre.

Le tout a débuté lorsque je me suis rendue compte qu'il fallait que j'arrête de conduire jusqu'à ce que mon ventre ne touche plus le volant et que la chaleur ne m'accable plus en me menaçant à chaque instant de me faire tomber dans les pommes. Dès lors, j'ai pris conscience d'une privation de liberté.

Habitant dans un petit village sans boulangerie, ou petite épicerie, la moindre envie se traduit par un trajet en voiture. Je me contente donc de promenade matinale (lorsqu'il fait frais) et le reste du temps, je tourne en rond est en pensée... Et je pense à quoi ? A ce dont j'ai besoin, à ce qui pourrait m'occuper en dehors du ménage et que je pourrais réaliser sans provoquer des vertiges ou des contractions.

- Alors je me dis que j'aurais besoin de ruban pour mon dernier ouvrage en scrap, mais je ne peux pas envoyez Mr Poppins me chercher ça, c'est moi qui devrait le choisir.

- Ou encore que je mangerai bien un bon gros steak avec beaucoup de café de Paris dessus. Mais là encore, Mr Poppins rentre trop tard pour avoir le temps de passer à la boucherie. Et puis avec ses horaires, je ne peux pas lui imposer les courses.

Et sur ces deux exemples, je démontre à quel point il peut être frustrant et culpabilisant de ne pas pouvoir faire les choses soit-même. Je découvre à quel point dans la vie de tous les jours je suis quelqu'un d'indépendant, qui ne veut rien devoir à personne et d'impulsif. Et rien ne me mets plus en colère que les phrases du genre "mais pourquoi tu m'as pas dit, je l'aurai fait", parce que je n'ai pas envie qu'on le fasse à ma place, parce que j'ai pas envie de me sentir diminuée.

Vous savez quoi ? Ne sachant comment terminer ce post, je me suis mise à le relire... du coup je me découvre aussi capricieuse...

Je suis entrain de me transformer en monstre !!! Vivement le mois de septembre que je redevienne calme et sereine et que mes hormones aient moins d'emprise sur moi...

mardi, juillet 08, 2008

Arg... Arg...

Je suis toujours fascinée de voir à quel point certains d'entre nous sont capable de modifier leur corps. Que ce soit par le tatouatge, le piercing et bien d'autre technique encore. J'avoue que je ne suis pas très courageuse et me contente de m'amuser avec mes cheveux et mon maquillage, mais il n'y a jamais rien de permanent dans les modifications que je peux apporter à mon physique.

Rick fan de Zombie a décidé de devenir un Zombie et pour se faire, il a décidé de le devenir dans sa chair. Je vous laisse admirer :




Au delà du fait qu'on puisse penser que son geste est complètement fou et qu'un jour il le regrettera sûrement, ce monsieur a prit conscience de son corps et le modifie pour ressembler à ce qu'il veut être rééllement. De plus, il faut bien avouer que le travail du tatoueur est absolument impressionnant.

Reste à savoir jusqu'ou Rick est prêt a aller pour tenir son rôle de Zombie... Mange t'il du cerveau au petit déjeuner ?

Pour d'autres photos vous pouvez allez voir ici

lundi, juillet 07, 2008

Vive les vacances...

Non, cette année je ne partirai pas en vacances, mais il n'empêche que je vais en profiter et qu'elles vont me faire du bien.

Après uen première année scolaire bien mouvementée pour Miss A. j'ai envie de lui faire oublier tout ça. Je ne pensais pas que la maternelle pouvait déjà être aussi éprouvante pour un enfant et que le système scolaire (ou plus particulièrement la maîtresse) pouvait être aussi exigeant.

J'ai donc passé par les stades suivant :

- Après 2 semaines d'école une maîtresse qui me dit : "je n'arrive pas à gérer votre enfant"

- Quelques mois plus tard à l'approche des fêtes de Noël la maîtresse s'avance beaucoup plus quand au comportement de Miss A. et avance un diagnostique. "votre fille est probablement hyperactive ou alors a un fort trouble du comportement ! Il faut faire quelque chose."

- Après avoir exclus l'hyperactivité et le trouble du comportement la maîtresse cherche encore ce qui ne va pas chez Miss A. "Votre fille manque d'une éducation sévère, vous devriez songer à voir un psy et engager un coatch personnel qui vienne vous aider à élever votre fille".

Voilà en bref les évènements de l'année et je ne vous raconte pas les punitions qu'à subi Miss A. Punie dans le couloir toute seule, scotch sur la bouche, exclusion du groupe pour la mettre dans un coin toute seule, etc... etc...

Jusque là, je ne fais que relater les fait et je ne vous parle pas de Miss A. Parce que je ne peux pas être objective. Malgré tout, lorsque je vois mon entourage et les autres maman s'offusquer du comportement de la maîtresse, je me pose des questions. Si j'arrive à gérer ma fille, si les autres y arrive aussi, ou est le véritable problème ?

J'ai donc décidé de lui faire faire une évalution psychologique. Premièrement pour pouvoir avancer à la maîtresse mes arguments et lui faire comprendre que le problème n'est peut-être pas forcément ma fille et surtout pour Miss A. Parce que malgré tout, pendant une année elle n'a entendu que des reproches la concernant et ça fiche un sacré coup tout ça.

Cette semaine, je vais enfin avoir une réponse définitive de la part de la psy. J'ai déjà eu quelques infos qui réchauffent le coeur. Après 1 année d'acharnement négatif j'entends enfin des : "Votre fille est surprenante et très intélligente", "Elle a beaucoup d'humour et d'imagination", "j'aimerai que tous mes patients soient comme elle", "elle est probablement avancée".

Alors on va maintenant passer 8 semaines à ne plus penser à ça et je promets que l'année prochaine, je clouerai le bec de la maîtresse....

jeudi, juin 26, 2008

Mardi j'ai acheté des citrons...

Mercredi, j'ai voulu faire un jus...



Je viens d'offrir à ma poubelle un cadeau de 3 CHF (env. 5 euro)... Même si j'aime offrir j'avoue que là... Etrangement pour le coup non...

Voyons maintenant si le revendeur va être content que je me défoule un peu sur lui...

lundi, juin 23, 2008

Moi un super Héro ?


Indiana Jones : 79%
Tu aimes l'aventure, et détestes le quotidien.
Maximus (Gladiator) : 77%
James Bond : 71%
Forrest Gump : 70%
Batman / Bruce Wayne : 68%
Yoda (Star Wars) : 66%
Eric Draven (The Crow) : 66%
Schrek : 66%
Hannibal Lecter : 66%
Néo (Matrix) : 61%
Tony Montana (Scarface) : 59%
Jim Levenstein (American Pie) : 56%

Quel héros de film es-tu ?

vendredi, juin 20, 2008

Disparition....

Voilà 3 jours maintenant que nous avons pris en otage ciboulette :




Nous l'avons bien nourrie (c'est impressionnant ce que ça mange ces petites bêtes là...), nous lui avons fourni de l'eau et pleins de jolie choses pour qu'elle ne se sente pas trop perdue. Malheureusement, ce matin, nous avons dû faire face à un drame. Ciboulette à disparu !!!

Saurez-vous la retrouver et me dire pourquoi Mr Poppins riait jaune lorsque nous l'avons retrouvée ?




Ciboulette nous avons compris le message et nous te rendrons à la nature tout bientôt.

lundi, juin 16, 2008

Cette fois c'est la bonne...

Mon blog laissé à l'abandon ces derniers temps est devenu bien impersonnel.... je n'avais plus le temps, c'est toujours comme ça quand on veut faire les chosesbien.

Me voilà sortie de 6 mois de modération sur un site tentant de parler cinéma. Ceciexpliquant les nombreux articles postés traitant du sujet sur mon blog. J'avaisenvie de réaliser quelques choses d'intéressant, malheureusement je n'y suis pasparvenue. Il nous manquait de la matière grise et des gens ayant envie de s'impliquer en nous faisant partager leur connaissances. Je laisse donc ma place à une des rares motivées qui reste pour tenter de relever le niveau avec des articles intéressant et des réponses intélligentes... Et vu comme c'est parti, c'est pas gagné...

J'ai donc plus de temps et des idées pleins la tête... Même si au mois de septembre une petit chose hurlante viendra changer le calme et la tranquilité de mon environnement, je vais profiter des 3 mois qu'il me reste pour revenir à l'écrit et me faire à nouveau plaisir.

Cette fois c'est la bonne donc...

Enfin j'espère....

vendredi, juin 13, 2008

Sorcière vous avez dit sorcière...

Issue d'une famille pauvre, Anna a travaillé comme servante et comme nounou chez les Tschudi dans le canton de Glaris.

Jusque là, rien d'exceptionel me direz-vous... En effet... si ce n'est que cette histoire se passe dans les année 1700 et que l'une des filles dont avait la charge Anna est tombée malade. Et en ces temps là, la rumeur allait de bon train lorsque quelque chose n'allait pas. Ainsi, les bienpensants ont commencé à regarder Anna différement, certains ont dit qu'on avait retrouvé dans le bol de lait de l'enfant des ainguilles. L'état de l'enfant empirant, Anna a été arrêtée. Les témoignages déclaraient alors que l'enfant semblait possédée, qu'elle avait de la fièvre et que chaque jour, elle crachait du sang dans lequel on retrouvait des ainguilles. Après avoir été torturée, Anna avouait qu'elle était une sorcière.

Elle fût décapitée en 1782.

Son sort est celui de milliers d'autres femmes avant elle, mais, ce qui la rends particulière, c'est qu'elle est probablement la dernière sorcière d'Europe a avoir été "déclarée".

226 ans après avoir été condamnée, le canton de Glaris ainsi que l'Eglise réformée et l'Eglise catholique décident de réhabiliter Anna...

J'avoue que je ne comprends pas la démarche... Je ne me suis jamais sentie responsable des erreurs qu'auraient pu commettre mes ancêtres. La vie à l'époque ainsi que les croyances étaient différentes ils ont donc agit en fonction de leur environnement. Que l'on retire des conclusions et qu'on réalise à quel point cela était stupide pour ne plus commettre ce genre d'erreur est une chose qui me paraît tout à fait normale. De là a revenir constamment sur le passé pour excuser les fautes de nos anciens alors que le présent et empli de nouvelles erreurs que nous ne corrigeons pas, je ne comprends pas.

Que nous n'oublions pas Anna et toutes les femmes qui ont subi la chasse au sorcière est une chose, mais qu'elle revienne nous hanter afin de nous divertir et de nous faire oublier notre dure réalité en est une autre...

lundi, mai 26, 2008

Killer Tux ( Linux vs Windows )

Parce que dans l'humour se trouve toujours un fond de vérité... et parce que je suis fan de Tux...

jeudi, mai 22, 2008

Le péril jeune...

Il y a quelques jours, je me réveillais en écoutant la radio. Il est rare qu'une émission me fasse dresser les oreilles et fonctionner mon cerveau en moins d'une minute. Pourtant c'est ce qui a eu lieu.

Je n'ai pas bien saisi qui parlait, mais en 10 minutes d'émission, j'ai passé du questionnement au rire en finissant par un sentiment de malaise. Le questionnement était dû au fait que je me questionnais sur la date du jour ou sur la particularité de celui-ci. Etions-nous un 1er avril ? Etait-ce carnaval ? Ont-ils changé les émissions du matin pour en faire quelque chose de comique ? Une fois que je réalisais que rien n'avait changé, je me suis dit que le monde devenait fou.

Comment peut-on vanter les mérites d'un système anti-jeune ? A la manière d'une alarme ou d'un jet d'eau, ce système émet un son fortement désagréable perceptible par les jeunes jusqu'à 30 ans. Donc, Madame et Monsieur "j'ai peur de ce qui m'entoure" peuvent installer cette petite boîte devant leur porte pour se protéger des vilains pas gentils jeunes qui pourraient lui sauter dessus. Ces derniers, dérangés par le son émit par la boîte se déplaceraient pour ne plus subir les nuissances sonores. Avouez qu'il y a de quoi rire. Malgré tout, la personne qui interviewait semblait fort intéressée et dénuée de tout sens de l'humour. Ainsi j'ai appris qu'en Europe ce système semble prendre de plus en plus d'ampleur.

Le malaise est venu lorsque je décidais de faire des recherches sur le net pour en savoir plus... et voilà ce qui en est ressorti :



Ça se passe de commentaire non ?

lundi, mai 19, 2008

Les contes de Terre-mer...

Il n'a pas été facile pour moi d'aborder ce film en étant objective. Premièrement j'ai beaucoup d'affection pour le travail de papa Miyazaki. Et pour continuer parce que j'aime sa manière de raconter, sa poésie ainsi que ses personnages qui me ramènent à mes 10 ans lorsqu'avec mes couettes, je rêvais de voler sur le dos de Falkor.

Malgré tout, le titre fait rêvé et je n'ai jamais refusé qu'on me raconte un conte. J'ai donc oublié le père et affronté le fils. Et bien j'avoue que ça a tenu 2 minutes. Difficile de ne pas faire de parallèle lorsque les dessins, la musique et la couleur vous ramènent au Château ambulant dans les premières secondes. Puis, lorsque l'histoire commence à prendre, on nous jette en pleine figure une scène qui vous rappelle furieusement Princesse Mononokee. Je me suis donc effrayée en pensant revoir un patchwork des oeuvres de papa. Mais j'ai tenu bon, et j'ai eu raison.

Au fil de l'histoire le fils s'impose avec plus de dureté que le père, avec plus de lenteur sur certaines scènes nous laissant savourer la beauté des dessins et avec un message final qui vous laisse la mâchoire pendante. J'ai cependant mis du temps à m'accrocher au personnage. Le prince Arren a un caractère surprenant pour un héros de conte. J'ai rarement vu dans les animations japonaises de personnage principal manquant à ce point de courage et de charisme (mais je ne suis pas une experte non-plus).

Malgré tout, si vous aimez qu'on vous raconte des histoires de prince, de dragon et de magicien, je suis sûre que vous prendrez plaisir à voir ce magnifique conte. C'est volontairement que je ne vous ai pas parlé de l'histoire, je n'ai pas envie de vous en dire trop, parce que ce « film » est à voir sans trop en savoir pour le savourer pleinement.

Alors oui, selon moi il y a des pêchés de jeunesse dans ce film, comme de long monologues expliquant le pourquoi du comment, trahissant peut-être un manque de confiance. Mais si le fils continue sur cette voie là, il apportera à l'animation japonaise sa part de rêve j'en suis certaine.

BisouX à vous...