samedi, août 18, 2007

En chanson s'il vous plaît...

Quand je n'ai pas envie de penser et de ruminer s'installe très rapidement une chansonnette dans ma tête... Un truc stupide, qui est totalement indépendant de mon humeur. Par exemple ce matin (oui, je fais ça tous les matins parce que je ne veux pas penser dès le réveil) alors que le soleil brillait, alors que Miss A. me faisait ce qu'on appelle entre nous des papouilles j'étais bien, je me réveillais tout doucement avec cette chanson dans la tête :

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu les mêmes?
Ils ont quand ils s'en viennent
Le même regard d'un seul désir pour deux
Ce sont des gens heureux

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu les mêmes?
Quand ils ont leurs problèmes
Ben y a rien à dire
Y a rien à faire pour eux
Ce sont des gens qui s'aiment

Et moi j'te connais à peine
Mais ce s'rait une veine
Qu'on s'en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans qu'ça gêne
De la place pour deux
Mais si ça n'vaut pas la peine
Que j'y revienne
Il faut me l'dire au fond des yeux
Quel que soit le temps que ça prenne
Quel que soit l'enjeu
Je veux être un homme heureux

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu rebelles?
Ils ont un monde à eux
Que rien n'oblige à ressembler à ceux
Qu'on nous donne en modèle

Pourquoi les gens qui s'aiment
Sont-ils toujours un peu cruels?
Quand ils vous parlent d'eux
Y a quelque chose qui vous éloigne un peu
Ce sont des choses humaines

Et moi j'te connais à peine
Mais ce s'rait une veine
Qu'on s'en aille un peu comme eux
On pourrait se faire sans qu'ça gêne
De la place pour deux
Mais si ça n'vaut pas la peine
Que j'y revienne
Il faut me l'dire au fond des yeux
Quel que soit le temps que ça prenne
Quel que soit l'enjeu
Je veux être un homme heureux
Je veux être un homme heureux
Je veux être un homme heureux


Résultat voilà 3 heures que je suis levée et je n'arrive pas à me débarrasser de ce truc. C'est les risques de la technique malheureusement...

Par contre, à coup sûr je communique avec les autres grâce à ça. Si la chanson plaît à Zhomme il va se mettre à la chantonner aussi et il va le faire au boulot, en passant chez sa maman, bref, je suis susceptible à un moment donné de croiser quelqu'un qui l'aurait entendu chantonner l'air de ma journée. J'avoue que je trouve ça chouette est que j'adore ça. Donc chaque journée débute avec une chanson dans ma tête sifflotée sous la douche puis partagée avec mon entourage...

Comment ça n'importe quoi ?

1 commentaire:

Storm a dit…

Au moins elle est un peu plus joyeuse que ce j'écoute en ce moment ...

Bisous plein!