mardi, août 21, 2007

Je peux le faire....

Ma maman était peintre et je n'ai jamais eu ce don. Ma tante m'a appris à crocheter elle faisait des choses magnifique, j'ai toujours trouvé ça très laid, je crochetais donc pour utiliser mes doigts mais me débarrassais très vite de mes ouvrages. J'ai tenté le tricot, mais le résultat est loin d'être à la hauteur de mes espérances. Je n'ai jamais voulu faire de la couture à l'école parce que je n'aimais pas ça et je préférai les travaux manuels, sans pour autant arriver à faire quelque chose qui me plaise. Je tente d'écrire, mais il faut être honnête, je suis mauvaise, ma grammaire est nulle, mon vocabulaire peu étendu et je ne parle même pas de mon orthographe. J'aime la photo, mais je n'ai pas l'oeil. Bref, je cherche ma voie artistique depuis longtemps maintenant sans arriver à quelque chose qui me plaise.

A force de chercher et d'échec, je me suis dis que j'avais deux mains gauche et qu'il fallait que je fasse avec. Et puis, il s'est produit ce que je n'attendais plus.

Miss A. va commencer l'école la semaine prochaine. Je cherche donc depuis 1 mois un joli tablier de bricolage sans succès. Les trucs en plastique avec un imprimé des personnages disney me font horreur et ceux en tissus ressemble aux nappes à carreau rouge et blanc dans les restaurants italiens de mauvais goût. J'ai donc décidé de lui en faire un. Hum, sachant que je touche ma machine à coudre une fois par année, je me disais bien que ce ne serai pas chose facile, mais il fallait quand même que je tente le coup. Après l'achat de tissu et du matériel nécessaire, 1 heure devant mon bloc pour tenter de faire un patron et une après-midi à couper et coudre le résultat m'est plaisant. Pour la première fois, je suis fière de ce que j'ai réalisé et Miss A. est charmée par mon ouvrage. Et puis il me restait tout de même passablement de tissus. Je me suis donc dit que j'allais en faire quelque chose. Pour une fois que ma machine était de sortie, autant en profiter. Et là, le charme a opéré. J'ai réussi à faire un sac que Miss A. et moi nous disputons. (la photo viendra plus, mon appareil est en vacances...).

Je n'avais jamais éprouvé cette sensation de satisfaction. Le fait d'être honnêtement content de qu'on a fait. Ce n'était pas de la fausse modestie lorsque je disais que j'étais nulle. Même si mon entourage me disait que ce que je faisais était sympa lorsque je m'amusais à bricoler (collage de serviette, peinture, etc...) je n'étais pas convaincue. Et je suis vraiment surprise, moi qui ai toujours rejeté en bloc la couture, de pouvoir trouver mon bonheur avec ma machine à coudre. Je sais donc moi aussi utiliser mes doigts pour faire autre chose que de me gratter la tête...

5 commentaires:

Yayef a dit…

Au moins tu as une machine à coudre, toi... :)

Je n'ai aucun talent artistique. J'admire les jolies choses que font ma soeur ou ma tante, mais je me dis que ce n'est pas pour moi, je n'ai ni l'imagination, ni la patience pour la réalisation.

Et je l'assume très bien. :)

M.Poppins a dit…

J'ai toujours une foule d'idées, mais il me manquait ce petit truc qui fait que les choses sont jolies... J'ai toujours admiré les photographes et j'ai pleins de clichés dans la tête lorsque je veux faire une photo et le résultat est toujours "misérable" et pas du tout à la hauteur de mes espérances. J'ai la sensation d'être quelqu'un de créatif sans réussir à exprimer ma créativité...

petiteflo a dit…

Je m'insurge pour l'écriture et puis t'as un talent de conteuse incontestable @};-

M.Poppins a dit…

Merci ma tendre flo... à peine rentrée et déjà j'ai droit à un compliment...

Je cours de ce pas sur ton blog à la recherche d'étincelles pour mes yeux... et encore une fois, je te remercie...

BisouX

Yayef a dit…

Oh ben oui, la photo ! Je me persuade tellement que je manque de sens artistique et de créativité que j'en oublie qu'avec un appareil photo dans les mains, je me débrouille pas trop mal. Faut le faire... :)