mercredi, juin 06, 2007

Toutes mes excuses...(mais pas trop quand même)

Il y a quelques jours, je vous parlais du Big Donner Show et de Mr de mol avec des mots loin d'être gentil. En effet, j'ai foncé tête baissée (comme à mon habitude) pour ce que je croyais juste et me suis laissé naïvement aller à la critique sans chercher un peu plus loin que le bout de mon nez.

Le big donner show n'était en fait qu'une grosse campagne de pub pour faire prendre conscience aux gens de la nécessité du don d'organe. Honte à moi donc d'avoir voulu vomir (et plus si affinité) sur Monsieur de Mol.

Cependant, tout le monde semble trouver ça génial maintenant et articule des chiffres comme 12'000 demande de cartes de donneurs donc 12'000 vies sauvées.

Alors oui, 12'000 c'est bien, mais ce chiffre se noie dans les 16 millions d'habitants des Pays-bas non ? De plus, sur les 12'000 combien seront compatible ? Combien ne mourront pas d'une maladie qui rendra inutilisable leur organes ? Combien vont se rétracter ? Bref, ça à fait bouger les gens tant mieux, mais c'est loin d'être une victoire.

Chaque année à son lot de pub, journal ou histoire à scandale pour soit-disant faire bouger les gens. Combien d'entre nous se rappelle des campagnes de pubs pour le SIDA qui nous choquait ? Le fait que les contaminations soient à nouveau à la hausse prouve que nous sommes peux nombreux à avoir bonne mémoire. La méthode du choc devient donc selon moi discutable. N'est-ce pas déjà assez choquant de voir mourir des enfants parce qu'il n'y a pas assez de donneur de moelle, n'est-ce pas déjà assez choquant qu'il y aie un marché noire avec les organes. Ce n'est pas une émission de ce genre qui devrai faire réagir, mais ce qui se passe tout les jours dans le monde. Sommes-nous à ce point préoccupé pour qu'on doive nous envoyer des électrochocs pour nous faire réagir ? D'autant plus que toute cette histoire n'a pas vraiment servi la cause du dons d'organe, personne ne rebondi ni ne profite de cette histoire pour expliquer, pour forcer à réflexion sur le don. Non, nous nous focalisons sur d'hypothétique donneurs mais aucunes informations n'est apportée à nos petits cerveaux.

Ho ! J'ai un début de réflexion personnel sur le monde qui m'entoure, c'est pas bien.... Je vais allez allumer mon poste de télé pour oublier tout ça...

Et pour l'écoute, ça se passe : ici

5 commentaires:

poulpy a dit…

Note c'est facile après coup de dire que c'était un coup monté.

Chuck Nhorus a dit…

je trouve aussi ça ressemble pas tellement à Endemol de faire des blagues comme ça...

M.Poppins a dit…

La personne atteinte d'un cancer du cerveau est une actrice en pleine santé, seul les "demandeurs" sont des gens qui ont rééllement besoin d'un don d'organe. Il semblerait que l'idée à germer pour rendre hommage à l'ancien président de la chaine qui est décédé parce qu'il n'avait pas trouvé un donneur. Donc l'histoire se tient tout même bien...

petiteflo a dit…

Tout ce que je dirais c'est que j'ai ma carte de donneur depuis de nombreuses années... qu'il suffit d'un simple coup de fil, de donner son nom, son adresse et que hop quelques jours plus tard gentil facteur la dépose dans la boite aux lettres. Alors c'est vrai que pendant 24h on prend vraiment conscience après ce geste que non, on est pas éternel... mais les conditions réunies pour qu'un tel don puisse être mis en pratique sont en elles si miraculeuses que se dire qu'on pourrait un jour être un Jésus de Montreal (oui, clin d'oeil au film) la vie elle prend un sens d'autant plus sacré. Je suis maladroite sur le sujet, désolée.

M.Poppins a dit…

Je ne te trouve pas maladroite moi...

BisouX...