jeudi, juin 10, 2010

Ah bon ? C'était pas pour rire ?




Il y a quelques temps déjà que j'avais envie de partager avec vous cette vidéo et puis je me suis dis que ce n'était pas gentil de se moquer des gens ainsi. Et puis, Armalite a posté un lien vers cet article : "Une majorité de Français contre l'anonymat des blogueurs, ou mal informée ?"

Ah bon ? C'était donc sérieux ? J'avais pris cette vidéo comme une plaisanterie, presque comme une parodie et j'étais persuadée que ce monsieur n'avais aucune crédibilité et qu'il n'y aurait que mon papy et ma mamy affolés par la technologie actuelle qui pourrait croire en lui. Et bien apparemment je me trompais.

J'aimerais bien que Monsieur Masson vienne m'expliquer comment toutes les jeunes demoiselles qui ont un blog sur Skyblog et qui sont déjà fort peut attentives aux données qu'elles publient vont pouvoir se protéger des pervers si ont mentionne en plus sur les blogs leur véritable nom ? Et puis aussi, comment va t'il faire lorsque tous les blogueurs vont se faire héberger à l'étranger pour mettre en vigueur sa loi. Et ce n'est que deux questions parmi un liste impressionnante que je pourrais fournir.

Monsieur Masson, s'il vous plaît, utilisez votre énergie pour apprendre quelques notions d'informatiques et ensuite je suis sûre que vous aussi, vous rirez de votre bêtise ! Ça fera une bonne histoire à envoyer par mail à vos p'tits enfants quand vous serez vieux assis au coin du feu.

3 commentaires:

Petiteflo a dit…

Ridicule et pitoyable ce Monsieur! C'est fabuleux d'être aussi ignorant des nouvelles technologies et de vouloir légiférer sur de tels sujets. Peut on espérer un jour voir des gens compétents à de tels postes ?

James A. Langbridge a dit…

Aie... Ca fait mal. Politique étrangère? Pas pour moi, on est pile dedans en ce qui me concerne. J'ai failli écrire un article de ce genre il y a un petit peu de temps, sur ce que les gens mettent en ligne, en se sentant protégé derrière un clavier, mais là c'est hallucinant. Je n'arrive pas à comprendre la volonté de tenter de réguler quelque-chose qu'on ne connait pas. Les nouvelles technologies, je connais, c'est mon métier, du coup je me sens apte à gérer le budget régionale, car j'y connais rien :)

J'écrirai probablement un post plus intelligent plus tard, là je suis encore sous le choc...

P.S. Content de te revoir blogger :)

Ladypops a dit…

Petiteflo, je pense que tant que nous n'aurons pas de gens honnête en politique nous n'aurons jamais de gens compétent ! Il faudrait que les politiciens soient bénévoles pour que ça marche ;)

James je suis sûre que tu te rends compte encore plus que moi de la bêtise de cet homme. Je me dis qu'il lui sera impossible de faire appliquer une telle loi et qu'il brasse beaucoup d'air. C'est dans des cas comme ça que je mesure la chance que j'ai de vivre dans un pays ou ce genre de loi est soumise à votation et que le gouvernement ne peut pas mettre en vigueur sans avoir l'accord des citoyens.