vendredi, septembre 07, 2007

Larmes visuelles...

Lorsque j'étais petite ma maman m'appelait Jean qui rit - Jean qui pleure. Parce que qu'elle que soit mon émotion, je pleurai. Ainsi à Noël, peut avant d'aller ouvrir les cadeaux, j'allais me cacher dans la salle de bain pour pleurer et je faisais ça à bien d'autres occasions encore. Je n'ai pas changé, je suis toujours prises aux tripes lorsqu'il y a de l'émotion dans l'air, mais en grandissant, j'ai appris à me retenir et j'ai quelques trucs qui me permettent de ne pas pleurer. Je suis donc comme vous l'aurez compris très sensible.

Ce qui me laisse perplexe c'est à quel point je peux pleurer devant un film ou une série. Bien que je ne m'identifie pas forcément aux personnages, bien que je ne sois pas quelqu'un qui reste la bouche ouverte et hypnotisée par l'écran, si il y a émotion, il y a larme de ma part. Le pire pour moi a été Million dollars Baby, si je n'ai pas versé la moindre larme pendant le film, à l'apparition du générique j'ai été prise d'une réelle crise de pleur, le fait même de regarder le DVD lorsque je le rangeai faisait ressurgir l'émotion et forcément humidifiait mes yeux.

Mais je me rends compte que je ne suis pas la seule à réagir comme ça. A force de discuter avec quelques citoyens de parano, je ne peux que constater la passion avec laquelle est accueillie certains films. Mais les plus grandes réactions sont souvent face au séries. Ainsi je peux échanger une foule de message en parlant de personnage fictif comme si je les connaissais. A anticiper leur réaction à leur donner du caractère à échafauder des théories en oubliant totalement que derrière tout ça il y a un script établi. Je fini forcément par être rappelée à la réalité, mais pendant un court instant j'ai donné une vie à ces personnages.

Il y a des fois, ou je me fais peur...

4 commentaires:

petiteflo a dit…

Tu me verrais face à la fin du film Mayerling (et j'en passe); je m'ecroule en larmes, ce sont des gros sanglots à chaque fois... en plus d'être sensible j'ai un vrai côté cucu-la-praline ce qui n'aide pas (et elle rase les murs maintenant)...

M.Poppins a dit…

cucu-la-praline est mon deuxième prénom... Il y a une place sur ton mur que je puisse le raser avec toi ? :p

petiteflo a dit…

Va falloir qu'on s'organise une soirée mélos-pyjama... le genre très fille, mouchoirs en prime... (lui tend un rasoir pour le mur)
;-))

M.Poppins a dit…

Oh oui !!! Pis j'apporterai du chocolat en plus... parce qu'il faut pas trop se laisser aller non-plus... :p