dimanche, avril 11, 2010

Si je meurs, ce sera de la faute d''une araignée...

Aujourd'hui, c'était nettoyage de printemps chez les Pops. On a profité du soleil pour nettoyer la loggia. Enfin, quand je dis "on", c'est pas vrai, c'est Mr Pops qui a tout fait. Moi, pendant ce temps, je rangeais la cuisine et j'avais les idées vagabondes. Je pensais à un truc dont je vous parlerais plus tard et je construisais déjà mentalement mon article. J'étais donc, très concentrée. J'aime bien faire ça, ça m'évite de penser au torchon que j'ai entre les doigts et à la montagne de boulot que je dois abattre.

Bref, je pensais... quand soudain j'entends "Oh ! M***e, attention", je me retourne et là j'aperçois une grosse masser verte qui me fonce dessus. J'ai tellement peur qu'aucuns sons ne sort de ma bouche, ma seule réaction un mouvement de recul. Et derrière moi, la machine à laver la vaisselle ouverte. Je perds donc l'équilibre et j'ai l'impression que le temps se fige. Pendant que je résiste à l'inévitable chute, j'ai le temps de réaliser que derrière moi se trouve la machine et d'avoir l'impression de regarder Mr Pops, avec des yeux ronds comme des billes avec une expression de terreur. Malgré mes "non, non, non, non pas tomber" pensé très fort, j'ai fini sur le rebord de la machine. Et j'ai eu franchement mal, au dos, aux fesses et surtout à l'épaule. Tellement que j'ai pleuré et je peux vous dire que la dernière fois que j'ai pleuré de douleur, je devais avoir 18 ans. Une sombre histoire de "déboitage" de genou suite à une affirmation débile "ouai, mais moi aussi j'arrive à mettre mon pied derrière ma tête".

Ensuite j'ai ri. Je me suis imaginée arriver aux urgence avec un couteau planté dans les fesses. Et puis, j'ai ressenti une forte douleur au niveau de mon orteil... ben vous savez quoi, maintenant il est tout violet et il me fait légèrement souffrir mon orteil. Je crois qu'il est cassé. Et pour moi, le mystère reste entier. Comment en tombant sur la machine, alors que mes pieds étaient tout à fait ailleurs à ce moment là, j'ai réussi à me faire ça. Comment, je vais expliquer ça à mon médecin (si je vais le voir ?).

Il y a des fois, ou je me dis qu'il faudrait que je soigne mon arachnophobie, parce que la grosse masse verte, c'était une plume.

3 commentaires:

Petiteflo a dit…

Plein de courage pour ton orteille surtout si il est cassé. J'ai trouvé le moyen l'année dernière de m'en heurter un en rentrant dans la baignoire; résultat : de longs mois avant de le voir retrouver une couleur normal d'autant plus que ça ne se plâtre pas.

James A. Langbridge a dit…

Content de te revoir ici! Mais... On aurait préféré que ça soit dans de meilleures conditions :( Si j'ai un conseil à te donner, "ridicule" ou pas, je te conseille d'aller voir quelqu'un, parfois prévenir est beaucoup plus facile que guérir... En même temps, c'est bien connu, les plumes sont fourbes! Se méfier! :-)

Ladypops a dit…

Merci Flo, je vais tenter de le ménager... en même temps ça m'embête bien, parce qu'avec le retour des beaux jours, je serai bien allé courir un peu... :-s

Merci d'être toujours là James... ;) M'en parle pas, plus jamais je ferais confiance à une plume !