mardi, octobre 16, 2007

My brain hurts...

Après avoir passé ma deuxième nuit à subir de méchantes douleurs dorsales, je tente de me réveiller en m'asseyant sur le bord du lit. Monsieur Poppins me voyant ainsi s'approche de moi et me demande si tout va bien. Je lui réponds que non, que j'ai mal partout et que j'ai très mal dormi. Ce dernier sur un ton paternel, me dit qu'il faut que j'arrête de repousser la séance chez l'ostéo et que je l'appelle. Je lui réponds alors que je l'ai fait et qu'elle a été odieuse avec moi.

Effectivement, le jour d'avant, j'ai pris contact avec cette femme pour la première fois. Lorsque je lui ai demandé si je pouvais obtenir un rendez-vous, cette dernière c'est énervée, m'expliquant qu'on ne prenait pas contact avec elle ainsi, et qu'il fallait que je passe par un médecin, d'autant plus que mon cas lui semblait neurologique... Neurologique ? Non, mais pis quoi encore, je me fâche un peu en lui demandant ce qui lui permet, sans m'avoir vu de prétendre à des problèmes neurologiques. A ce moment là, je l'entends fouiller dans ses papiers et me répondre, "ah vous voulez savoir pourquoi ? Attendez que je prenne mes notes pour vous expliquer". La moutarde me monte tellement vite au nez que je l'ai priée d'arrêter ses recherches et lui ai souhaité une bonne journée (même fâchée, je souhaite toujours une bonne journée aux gens).

Enfin, bref, je fini par me lever, me préparer mon petit thé du matin et tout doucement j'émerge avec ces douleurs qui ne me lâchent pas. Et alors que je pense au moyen de me débarrasser des ces dernières, j'ai un énorme doute. Que voulait-elle dire par "neurologique"..... et ai-je vraiment pris contact avec elle ? Mais oui !!! Ai-je vraiment pris contact avec elle ? Il m'a fallu 5 minutes avant de réaliser que tout ça n'était qu'un rêve. 5 minutes et la confirmation de n'avoir pas composé ce numéro en allant fouiller dans la mémoire de mon téléphone. C'est la première fois qu'un rêve s'intègre aussi bien à ma réalité, de quoi me laisser toute la journée dans une semi-doute...

J'aurai bien voulu que la douleur ne soit, elle aussi, qu'un rêve.....

2 commentaires:

Monsieur Tout-le-Monde a dit…

C'est que c'est VRAIMENT neurologique ;-)

M.Poppins a dit…

:))

Mon ostéo qui finalement n'est pas si odieuse que ça, semble ne pas être de cet avis finalement :))