lundi, août 24, 2009

Google Street View OMG !

Dans ma radio, on ne parle quasiment plus que de ça : "les victimes de Google Street View".

Rendez-vous compte, il y a des photos d'humains dans Google Street View, c'est affreux, ont peu même les reconnaître, zoomer dessus, leur dessiner des moustaches, ah non, ça on peut pas, mais se serait fun, quoi qu'inutile... Mais je m'égare. Je disais donc, faites gaffe, cher adepte de la toile, vous pouvez à l'insu de votre plein gré vous retrouver sur google street view. Le monde est en émoi, c'est certain.

Mais, reprenons les choses du début pour bien comprendre l'horreur de la situation, qui n'est pas forcément là, ou elle devrait être selon moi.

Il a donc été mis à disposition du public : "google street view", qui faut bien le dire est assez époustouflant. Tout le monde a tapé le nom de sa rue, c'est émerveillé, a rigolé de voir sa voiture ou son voisin et c'était plutôt fun. Sur ce, est arrivé monsieur gros avocat qui pue et qui a envie de s'en mettre plein les poches sans rien faire et qui a dit "Ah mais ça, c'est une atteinte à la vie privée". Pourtant, google, il avait dit, n'hésitez pas à nous informer en cas de désaccord. Mais Monsieur l'avocat ne le voyait pas de cet oeil là, il avait trouvé le bon filon. Alors, il a commencé à se faire remarquer, à en parler à la radio, à la télévision, il a commencé à faire peur aux gens en inventant des excuses débiles comme le droit à l'image.

Oui, bon, c'est vrai on a le droit à l'image et c'est bien d'avoir son mot à dire. Malgré tout, j'aimerai savoir sur les plaignants de se droit à l'image combien il y en a qui ont un compte Facebook, avec la photo du petit dernier, de pépé, de mémé, des copains, etc... Hein ? Combien qui s'en fiche complètement que Facebook utilise les photos, mais là on s'en fou, parce que Facebook ça ramène trop de sous pour qu'on s'y attaque.

Et ceux qui n'ont pas Facebook me direz-vous ? Ben ils vivent dans leur environnement tout simplement. Du coup, si la voiture google, les a vu, les automobilistes suivant les ont vu aussi, comme les éventuels promeneurs, chien, chat, oiseaux et compagnie. Oui, madame et monsieur, quand tu sors de chez toi, il y a des gens qui te voie. C'est fou non ?

Bon, maintenant on arrête ses bêtises hein et on arrête de donner nos sous à ceux qui en ont déjà bien trop et qui abuse de notre "naïveté" et on les gardes pour nous pour s'acheter des lunettes de soleil ou une jolie haie pour se cacher derrière ok ?

2 commentaires:

Yayef a dit…

J'adore ton analyse ! Si on ne veut pas être vu, on reste enfermé chez soi et puis voilà. Et si on n'a rien à se reprocher, qu'est-ce que ça peut nous faire que le monde entier sache qu'on est sorti de la boulangerie le matin où Google a pris sa photo ?

M.Poppins a dit…

D'autant plus que google est tout à fait d'accord de "floutter" les visages si ils reçoivent un mail le leur demandant... ;)