samedi, septembre 30, 2006

Petit grains de poussière deviendra grand....

Certaines personnes s'immiscent un court instant dans notre vie et malgré la brièveté de la rencontre, il en reste une trace. Alors que d'autres qu'on a côtoyer pendant des années n'ont absolument rien laissé. J'aime bien prendre du recul, repenser aux personnes oubliées, sourire des bêtises que j'ai pu faire, sans pour autant vivre dans ce passé. Juste une pointe de nostalgie de temps en temps qui me fait du bien. Elle me permet aussi de voir à quel point j'ai changé, évolué sur certains points et régressé sur d'autres. Et dans ces souvenirs, se trouve la racine de certaines de mes actions, façon de faire, pensées qui me constitue aujourd'hui...

Je me souviens d'une brève rencontre... Alors que je redoutais ma rentrée tardive à la maison (il était 23h00 et je devais être rentrée pour 18h00), la personne qui m'avait retenue et à qui je faisais part de mon inquiétude m'a dit la phrase suivante : « ce qu'on prévoit, n'arrive jamais ». Il doit bien y avoir 16 ans de ça et je pense encore très souvent à cette phrase. Parce qu'effectivement, lorsque je suis rentrée, rien ne c'est passé comme je l'avais prévu. Et puis, j'ai eu d'autres occasions de me dire cette phrase et à chaque fois, ça a marché. Tantôt positive ou négative, la réaction ou chose attendue ne se produisait pas comme je l'attendais.

Cette personne, je ne l'ai jamais revue, elle n'a fait qu'une brève apparition dans mon adolescence et pourtant y a laissé une empreinte. Il ne se souvient sans doute pas de moi, ne saura jamais à quel point cette toute petite phrase m'a rendu service souvent, pour me donner du courage. Et au moment ou j'écris ces lignes, je me demande si moi aussi j'ai laissé une empreinte quelque part. Je me dis que sûrement et que par ce fait, ça prouve que sans s'en rendre compte le seul fait d'interagir avec d'autres humains marque notre passage en ce bas monde.

J'entends souvent dire que faire un enfant est la preuve de notre existence, qu'il assure la continuité, qu'il atteste que nous ayons été là un jour. Tout cela n'est pas faux, mais nos actes aussi, même si ils sont minimes. Parce que cette phrase, je la répète souvent, parce que d'autres l'auront entendues et la répéteront. Je transmet moi aussi, sans être l'enfant de celui qui a dit cette phrase... Je fais même plus, je la divulgue sur un blog, ou ceux qui me connaissent bien, peu ou voir pas du tout auront le loisir de la lire et auront le choix de l'utiliser ou non.

2 commentaires:

Chuck Nhorus a dit…

"Ce qu'on fait dans la vie résonne dans l'éternité"

C'est beau hein, ça vient de Gladiator.

Du coups le matin quand je me lève je me dis que moi aussi un jour je finirais Général de l'armée romaine.

Je sais ça n'a pas grand chose à voir (ou si peu) mais je savais pas quoi ecrire :D

Petiteflo a dit…

C'est certain que chaque geste, chaque parole peut porter ou detruire... aussi bien ceux qui en sont le receptacle que ceux qui en sont la source ;-)