vendredi, décembre 18, 2009

Préparatif de Noël...

Cette année, nous ne serons pas là pour les fêtes... On va faire les grosses larves dans un hôtel, faire des jolies promenades dans la neige, se faire papouiller et bien sûr manger très sainement. Donc, pas de Noël traditionnel avec toute la famille. Même si je suis une adepte de la tradition, cette année, le fait d'être loin de tout et surtout de tout préparatif me réjoui.

Malgré tout, il y a une tradition à laquelle je ne dérogerai pas : les envois de Noël. Avec une famille à l'étranger, les jolies rencontre faites via internet et la famille, j'ai de quoi m'amuser. Alors, dès le début du mois de décembre, je bricole, je cherche des idées et je prépare mes envois. Pendant le temps de préparation d'un colis ou d'une carte, j'ai de chaleureuses pensées, de jolis souvenirs et j'aime ces moments là. Il est beaucoup plus facile de se souvenir des moments difficiles et des tristesses que des moments chaleureux, drôle ou simplement plaisant, alors je ne vais pas me priver !

J'ai toujours eu grand plaisir à envoyer et recevoir du courrier autre que mes factures. Malheureusement pour moi, les écrits se font de plus en plus rare. J'ai l'âme d'une romantique dans ce domaine, j'ai toujours rêvé d'entretenir une relation de long terme uniquement par écrit. J'aurai échangé sur ma vie de tous les jours, mes doutes et mes secrets sans aucuns compromis et mon correspondant en aurait fait de même. J'aurais alors attendu le facteur avec impatience, j'aurais choisis avec soin mon papier et aurais tenté de retrouver une écriture digne de ce nom.

J'ai bien tenté, à l'adolescence de faire écrire mes amoureux d'autres pays, mais comme le dit le proverbe, "loin des yeux, loin du coeur", ça ne durait jamais assez longtemps. J'ai tout de même eu une demande en mariage par courrier, d'un chasseur sicilien, mais non, un chasseur c'était pas possible ! Et puis, j'ai rencontré une fille adorable qui n'était pas dans la même classe que moi. C'est super loin la classe d'à côté, il fallait donc que nous nous écrivions. Nous avions inventé un alphabets secret pour que nos parents et professeurs ne puissent pas comprendre se que nous nous écrivions et j'ai adoré ça. Et puis, l'âge avançant, le chemin différant, nous avons cessé de nous écrire et de nous voir. Même si je communique énormément par mail, le papier me manque. Je garde toute les cartes que je reçois précieusement et j'aime à les relire, rire de leur texte, apprécier une jolie écriture. Ce dernier point me touche particulièrement parce qu'avec le temps, mon écriture c'est transformée en patte de mouche. A force de n'écrire que pour moi, je ne m'applique pas, griffonne et me trouve fort empruntée lorsque je dois écrire pour les autres. Je me sens alors gênée de ces toutes petites lettres rabougries, de tailles différentes et peu lisible.

Enfin, même avec tous leurs défauts, j'espère que les paquets et lettres envoyées trouveront tous leurs destinataires avant Noël et qu'ils plairont.

4 commentaires:

Petiteflo a dit…

Oh que oui! Ils font plus que plaisir tes envois et ils touchent en profondeur ceux qui les recoivent...
La preuve ?
http://leptitquotidienflopien.blogspot.com/2009/12/merci-magic-pops.html

Des bises festives @};-

Ladypops a dit…

Mille merci pour ce texte petiteflo... :$

BisouX à toi aussi.

:* :* :*

Anonyme a dit…

l alphabets secret etait amusant mais pas rappide a déchiffrer!!

Ladypops a dit…

L'horreur ! Mais au moins mes frères et ma mère mettaient eux aussi des heures à déchiffrer et finissaient par laisser tomber ;)