lundi, août 14, 2006

Je n'ai pas toujours envie d'être gentille...

N'ayant plus la télé depuis quelques années maintenant, ma source principale de nouvelle fraîche provient de mon poste de radio. Ainsi, vaquant à mes occupations, mes oreilles écoutent des flots de paroles qui parfois me font bondir, devenir toute verte et avoir envie de mordre.

Ainsi au gré des reportages proposés j'entends ce genre de chose :

"A une femme Africaine, mariée à un sidéen qui vient de mourir et qui sort d'une prise de sang pour se faire dépister :
- Vous avez peur ? "

"A une femme obèse, qui vient de faire un infarctus dû à son poids :
- Vous souffrez de votre poids ?"

"A un homme ou à une femme dans un pays en guerre :
- Vous souffrez de cette situation ?"

Je ne vois que peu d'explication à ce genre de question. La première est relativement simple, le journaliste est stupide. Le seconde est beaucoup moins simple. Ce journaliste en posant cette question toute simple, veut accrocher son auditeur. Ainsi, la personne qui écoute sera attentive et écoutera le désarrois de la personne interviewée, une sorte de real TV par l'écoute. Ainsi l'auditeur en mal de sensation forte restera scotché à son poste pour écouter cette longue plainte qui me donne envie de vomir. Envie de vomir parce qu'elle n'a dès lors plus aucun but informatif, c'est du voyeurisme pur, de la recherche d'info graveleuse et je trouve ça terriblement malsain...

En fin de compte, je me dis que si il faut ça pour accrocher un auditeur, ce n'est plus le journaliste qui est stupide...

1 commentaire:

Petite flo a dit…

Le malheur fait vendre... Il n'y a qu'à regarder la tonne de journaux sur le sujet. Les gens doivent avoir besoin peut être qu'on leur dise: "il y a le pire ailleurs" pour apprécier ce qu'ils vivent :-(