vendredi, septembre 17, 2010

Miaou...

Lorsque nous sommes entrez dans notre nouveau nid, nous avons eu la chance d'avoir, les jours qui ont suivis, un temps merveilleux. Nous nous sommes donc jeté sur nos chaises de jardins et avons passé notre temps dehors.

Là, nous avons fait connaissance d'un adorable chat gris, que nous avons surnommé "chat-chat". Chat-chat, semblait bien à son aise dans le jardin et ne le quittait que très rarement. A force de le voir errer dans notre jardin et se jeter sur le lait que je lui proposais, je me suis demandé si, il avait réellement une maison. Sans collier, toujours chez nous, affamé, il y avait bien des chances. Et puis, Miss A. me soutenait qu'elle l'avait vu dans la maison lorsque nous étions venu visiter. Alors, on c'est pris d'affection pour lui. C'est un chat très poli, oui, vous avez bien lu, j'ai écrit poli. Il ne réclame pas à manger, il reste toujours près de nous sans jamais sauter sur les coussins ou les meubles, si je lui interdit de rentrer il n'insiste pas et miaule quasiment jamais. Son seul défaut ? Il ne veut pas jouer au foot avec Mr E.

Lorsqu'il a commencé à faire froid, je me suis inquiétée de savoir ou il dormait. Comme les problèmes allergiques de Miss A. sont dû en partie aux chats, je ne pouvais pas l'accueillir chez moi. Je ne l'ai jamais vu dans le jardin la nuit.

Et puis, dimanche soir est apparu un autre chat. Beaucoup plus jeune, beaucoup moins poli et beaucoup moins soigné. Ce chat a miaulé comme si il cherchait quelque chose pendant quelques heures. Lorsque je sortais pour aller le voir, il s'enfuyait ou me soufflait. Je l'ai donc laissé tranquille. Mais depuis dimanche il ne quitte pas le jardin, jamais ! Et mardi, à force de le voir dépérir, je lui ai proposé à manger. Pendant qu'il mangeait, j'ai pu lui faire des papouilles et constater qu'il était bien maigre. Mais d'où venait-il ? Chat-chat quand à lui avait disparu et venait de temps en temps réclamer à manger. Nous nous retrouvions donc avec 2 chats, dont un faisait franchement pitié.

Hier, un de nos voisins est venu faire connaissance. Nous avons discuté de tout et de rien pendant un moment et puis nous sommes séparés. Pendant que je rangeai mes courses, je me suis remémoré notre discussion et me suis rendue compte que notre voisin semblait bien connaître la locataire précédente. Je me suis donc rendue chez lui pour lui demander si par le plus grand des hasards, elle avait des chats. Ben oui ! J'avais raison ! Chat-Chat est à ce voisin, mais l'autre appartient bien à cette maison. La locataire a dû, en raison de son âge et d'une sombre histoire d'arnaque, se rendre dans un EMS ou seul son chien a été accepté. Du coup, elle a pensé que le bon coeur des locataires suivant ferait l'affaire. Ce chat est donc livré à lui même depuis le 26 juillet. Je peux comprendre la confusion, son âge et tout ça, mais il lui suffisait d'un coup de téléphone pour nous en parler ou alors pour trouver un refuge à son chat.

Résultat, nous nous sommes attachés a cette petite chose que nous ne pourrons pas garder et je souffre de le voir dehors tout seul avec de court moment de tendresse. Je ne peux le toucher qu'avec mes mains, sinon, je serais porteuse d'allergène et comme Miss A. est vraiment très sensible je la rendrais malade. Ce n'est pas une vie de chat ! Mais Miss A. est déjà elle aussi attachée et hier, lorsque je lui ai annoncé que nous allions lui trouver un nouveau foyer et qu'il devrait partir, elle a pleuré.

Me voilà donc usant de mes maigres visites sur ce blog pour tenter de lui trouver un foyer. Si vous avez des connaissances qui cherche un chat (vaccinée et stérilisée) n'hésitez pas à prendre contact avec moi.

1 commentaire:

Petiteflo a dit…

Des petits crèves coeurs ces "chats-chats"... Je comprends la réaction de miss A. pour adorer les chats mais devoir me montrer très prudente étant aussi très allergique à leur salive. D'un chat à l'autre on peut être allergique ou pas, puisque c'est un problème hormonal qui transforme cette salive en allergène pour nous.J'ai de ce côté là de la chance avec notre "Peluchon". Mais... je dois faire attention à ne pas me faire griffer et je dois évidemment bien me laver les mains après les grattouilles sans oublier un passage plus régulier de l'aspirateur.