jeudi, octobre 22, 2009

Il y a...

"Il y a ce moment ou ont se rends compte qu'on est paralysé. C'est bien... et maintenant ?

Il y a ce moment ou ont se rends compte qu'on ne peut pas éternellement continuer ainsi. C'est bien... et maintenant ?

Il y a ce moment, trop long, ou on attends que quelque chose se passe... et on attends... mais on attends quoi finalement ?

Facebook, Elementz, Farmville et ce qui me passe sous la main est devenu un pretexte à la détente. Sous pretexte que j'ai besoin de me vider la tête le soir, je m'enfuis sur la toile pour m'éviter de penser. Parce que je n'ai pas envie la journée d'accomplir mes tâches, je me trouve un blog à lire, un mail à écrire et ça me bouffe mon temps. Je me cache, je fais semblant de maîtriser, mais en fait, je suis rien qu'un grosse autruche.

Voilà je l'ai dit. Je me sens submergée, je ne sais pas par quel bout commencer alors, je préfère continuer ainsi au lieu de me mettre au boulot est d'avancer. Il y a des jours ou je me dis que c'est la bonne journée et je me lance corps et âmes dans une tâche pour en ressortir épuisée et me rendre compte que cette petite pierre n'est finalement rien par rapport à la montagne qui m'attends. Découragée, je me dis que finalement ça sert à rien. Et puis, je cherche à comprendre pourquoi, alors que j'ai tout pour bien faire, je n'arrive pas à bouger, pourquoi je n'avance pas. Je prends conscience de tout ce que je perds à agir ainsi, je sais déjà que j'aurai des regrets et pourtant, tout ça, ne me fait pas bouger. Alors j'attends... mais j'attends quoi ?"

J'ai écris ce texte il y a 2 semaines. Je sais toujours pas ce que j'attendais, mais j'ai retrouver l'envie de sourire. Jje vous annonce donc mon retour, parce que je remonte et que j'ai des choses à vous raconter et surtout, j'ai retrouvé l'envie.

Merci à ceux qui ont pris le temps de m'envoyer un petit mot, merci à ceux qui reste malgré mon humeur de chien, merci à celui qui a les plus grandes oreilles de la terre et merci à celui qui sait me rassurer, toujours.

8 commentaires:

James A. Langbridge a dit…

Content de te revoir! Content que ça va mieux! Content que tu retrouves le sourire :) Content qu'il y a des amis sur qui tu peux compter partout autour de toi!

J'avais une histoire comme ça a partager, dommage qu'on ne puisse pas te laisser un message privé ;)

Petiteflo a dit…

Que ça fait plaisir de te lire et de voir que l'envie est à nouveau présente @};- Ce texte, honnêtement, j'aurai pu l'écrire... j'ai traversé exactement ce que tes mots décrivent et comme toi je suis heureuse de m'être secouée pour enfin à nouveau avancer et m'inscrire dans la vie :-)

ladypops a dit…

Merci... les remerciements finaux t'incluent aussi... ;)

Si tu me laisses un commentaire avec ton adresse e-mail, je te contacterais volontier... ;) (il va de soit que je ne publierais pas ce commentaire !)

ladypops a dit…

Rhaa petiteflo, si je devais te décrire, je pense que j'utiliserai le mot tornade. Si par moment elle se calme, elle finisse toujours par renaître et on une force impressionnante. Merci d'être toujours là.

Je t'offre ces quelques bisouX à l'ancienne... ;)

:* :* :* :*

Yayef a dit…

Quel bonheur de te revoir avec le sourire qui repointe le bout de son nez. Que ta remontée continue à être belle, bon retour parmi nous ! :)

ladypops a dit…

Merci Yayef...

J'imagine que la remontée sera en dent de scie, je ne me fais pas d'illusion, mais tant que mon nez pointe vers le haut c'est bon signe...

Anonyme a dit…

Je sentais que je devais passer faire un petit tour sur ton blog.
Voilà, j'espère que cela t'as fait du bien, moi en tout cas, ça m'a fait du bien de te lire...

ladypops a dit…

Cher Anonyme : :* :* :*